Hej,

aujourd’hui je vous fais une petite visite touristique-historique du village de Galström.

C’est totalement par hasard que nous avons découvert cet endroit le 9 août 2021. En effet, une aire de CC y était indiquée et on avait besoin d’eau. En Suède, des points d’eau gratuits sont souvent disponibles dans les stations essence, mais ça on ne le savait pas encore ! C’est donc ce détail de l’histoire qui nous a amené à Galström.

Ce lieu (point rouge sur la carte), situé à 360 km de Stockholm, est un petit village qui a été conservé en lieu touristique.

Restez jusqu’à la fin, car de jolies couleurs vous attendent en bas de cet article…

Galström, une histoire de fonte de fer

L’intérêt touristique de cet endroit est basé sur son ancienne usine de fonte de fer. Cependant, même si on n’est pas férus d’histoire ni de métallurgie, cela reste une activité fort agréable. En effet, un petit sentier est aménagé, serpentant de panneaux explicatifs en spécificités locales. Je vous le fais découvrir en photo comme je l’ai découvert moi-même.

La première partie du sentier est destinée aux barrages qui permettaient de contrôler le flux d’arrivée d’eau à l’usine. Sur le chemin, j’ai eu le plaisir gustatif de croiser des framboises sauvages… Peint dans la couleur typique, j’ai ensuite découvert l’ancien lavoir où les femmes venaient s’occuper du linge.

La jolie église blanche du lieu se reflète avec délicatesse dans l’eau calme. Çà et là, d’anciens traineaux dont on entendrait le bois craquer si l’on osait s’y installer pour une promenade sur la neige.

Le clou du spectacle : la fameuse usine de fonte de fer. Vous vous demandez pourquoi il y avait une usine à un tel endroit hein ? Chance pour vous, la réponse était sur les panneaux !

En bref, c’est la quantité de bois disponible dans la région (permettant de faire du charbon de bois facilement) associée à sa proximité avec le golfe de Botnie (et donc la mer Baltique) qui a entraîné la création d’une usine ici. En effet, la fonte du fer demandait une grande quantité de chaleur, alors produite aisément grâce au charbon de bois. À l’origine, le fer provenant du Centre de la Suède, c’est dans cette région-là qu’il était fondu. Mais à la fin du XVIIè siècle, après des années d’exploitation forestière dans le Centre, le bois est venu à manquer : cette activité a donc été progressivement délocalisée dans le nord de la Suède où le bois était alors abondant.

À Galström, la fonte était ensuite amenée au port à l’aide du chemin de fer (dont vous verrez la locomotive ci-dessous)

Pour terminer la fonte atteint donc le golfe de Botnie avec le train. Là, il est chargé dans un bateau, comme l’Ophelia, bateau rouge et vert qui l’emportera vers d’autres horizons en commençant sa route par le golfe de Botnie.

Comme il y avait beaucoup de camping-car sur l’aire de CC, nous ne sommes restés qu’une nuit mais nous tenions à remercier l’association qui s’occupe du lieu. En effet, elle met à disposition gratuitement des douches chaudes, des toilettes et de quoi vidanger les eaux sales.

Si vous passez dans la région, n’hésitez pas à vous y arrêter et à faire vivre ce lieu d’histoire suédoise.

Sur ce, je vous laisse et je vous dis à très bientôt dans le parc national Skuleskogen !

PS : le lac ci-dessous est notre premier lac suédois ! J’ai même eu le plaisir de m’y baigner. Et les couleurs du couchant étaient splendides…

Vous avez aimé cet article ?

Dites le nous !

Note moyenne : 4.8 / 5. Nombre de votes : 5

Aucun vote pour le moment. Soyez le premier à donner votre avis.

Vous avez aimé cet article ?

Suivez nous plus facilement sur votre réseau social préféré

Désolés si cet article vous a déplu !

Aidez-nous à améliorer nos articles !

Comment peut-on améliorer cet article pour le rendre plus attrayant ?

Un commentaire

Leave a Reply to De la Suède à la Finlande en van – Fourgon Voyageur Cancel Reply